Contact
Email
Livre d'or
Partenariat
Annuaire gratuit Référencement
Vente en ligne
Achat tableaux peintures
Découverte
Expositions Médias Bio
Voyager
Série Afrique
Série Paysage
Frémir
Jack the Ripper
Roswell
Rire
Ali Baba
Vache folle
Techniques
Aquarelles
Encres
Mythes
Vénus
Saint georges
Séries
Restaurants
Rats
peinture

Paul Klee

Biographie Paul Klee




Paul Klee
Paul Klee

Paul Klee, peintre suisse, naît le 18 décembre 1879 à Münchenbuchsee. Il est le second enfant de Hans et Ida Klee-Frick. Il décède le 29 juin 1940 à l’hôpital Sant' Agnese de Locarno-Muralto.

En 1880, la famille de Paul Klee déménage à Berne. Fils d’un professeur de musique allemand et d’une mélomane suisse, Paul Klee fait de rapides progrès en violon, ce qui lui permet d’entrer exceptionnellement à l’age de 11 ans dans l’orchestre municipal. Paul Klee hésite longtemps entre la peinture et la musique. Finalement, il choisit d’opter pour les arts plastiques. La musique continuera cependant d'exercer une grande influence sur sa peinture. De même le théâtre et l’opéra sont une grande source d’inspiration pour Klee.

En octobre 1898, Klee déménage à Munich. Il y suit les enseignements de l’école de dessin privée de Heinrich Knirr puis ceux de l’Académie dans la classe de Franz von Stuck.

Klee se rend en voyage d’études en Italie en 1901, en compagnie du sculpteur Hermann Haller, où il est impressionné par l’art des premiers chrétiens et l’art byzantin. Dès son retour et jusqu’en 1906, il poursuit sa formation à l’Académie des Beaux-Arts de Berne. Il se consacre principalement à la gravure et à l’art du vitrail. Il effectue également son premier voyage à Paris.

peinture Paul Klee
Paul Klee

En 1906, Paul Klee épouse la pianiste Lily Stumpf et s’établit à Munich. Leur fils unique, Felix Paul, naît l'année suivante. C’est à cette époque qu’il découvre Van Gogh et Cézanne et, lors d’une exposition à Munich, les oeuvres des impressionnistes français. En 1911, il rencontre Kandinsky, Marc et Macke et se passionne pour l’oeuvre de Robert Delaunay. Klee présente 17 travaux à l'occasion de la seconde exposition du "Blaue Reiter" dans la galerie de Hans Goltz à Munich en 1912.

Début 1914, Klee entreprend en compagnie de deux amis, les peintres Moilliet et Macke, un voyage de trois semaines en Tunisie. La violence des couleurs et du soleil d’Afrique du Nord l’inspire à tel point qu’il se sent "envahi par la couleur". Ce n’est qu’à partir de ce voyage qu’il ose se considérer pour la première fois comme peintre.



Après la guerre, la réputation de Klee ne fait que s’affirmer. En 1920, il est nommé au Bauhaus de Weimar, où un an plus tôt, son ami Kandinsky a commencé à donner des cours. En 1924, à l’initiative de Galka Scheyer, Klee fonde avec Kandinsky, Feininger et Jawlensky le groupe "Die Blaue Vier", qui expose principalement aux Etats-Unis. En 1925, Klee participe à la première exposition surréaliste à Paris. Dès cette époque, ses oeuvres sont exposées de Munich à New York.

Klee
Paul Klee

En 1929, Klee fait un voyage en Egypte. Il est particulièrement fasciné par les hiéroglyphes. Deux ans plus tard, il passe du Bauhaus à l’Académie des Beaux-Arts de Düsseldorf, où il obtient plus de temps pour se consacrer à son oeuvre. Cependant, en 1933, il est licencié sous la pression des nazis. L’art de Klee est désormais interdit en Allemagne. Les oeuvres exposées dans différents musées sont confisquées et Klee est accusé d’être juif.

Klee retourne en Suisse et passe les dernières années de sa vie à Berne. En 1935, la Kunsthalle de Berne organise une grande rétrospective de son oeuvre, un événement qui attire des visiteurs du monde entier. Les premiers symptômes d’une grave maladie rare et incurable qui se révèle être une sclérodermie évolutive se déclarent cette année là. Sa santé commence alors à décliner.

17 oeuvres de Klee sont présentées au cours de l'exposition "Art dégénéré" qui se déroule à Munich en 1937. Plus de 100 oeuvres de l'artiste provenant de collections publiques allemandes sont saisies.

Le 29 juin 1940, Paul Klee décéde d’un arrêt cardiaque. Il laisse une oeuvre riche de près de 9000 pièces, de milliers de pages d’essais, de lettres, de journal intime.



Expositions Paul Klee (sélection)




  • 2012 : Itten – Klee. Le monde de la couleur - Musée des Beaux-Arts de Berne

  • 2011 : Eiapopeia. L’enfant en Klee - Zentrum Paul Klee, Berne

  • 2011 : Paul Klee Polyphonies - Cité de la musique, Paris

  • 2010 : Paul Klee. Ligne, Forme et Couleur- Zentrum Paul Klee, Berne

  • 2010 : Klee rencontre Picasso - Zentrum Paul Klee, Berne

  • 2010 : Paul Klee - Musée national de l’Orangerie, Paris



    Paul Klee : les liens




  • Paul Klee sur Carrés Magiques

  • Zentrum Paul Klee



  • montres molles
    peinture aquarelle
    Galerie d'art contemporain
    Peintures, sculptures et objets d'art