Contact
Email
Partenariat
Annuaire gratuit Référencement
Vente en ligne
Achat tableaux peintures
Découverte
Expositions Médias Bio
Voyager
Série Afrique
Série Paysage
Frémir
Jack the Ripper
Roswell
Rire
Ali Baba
Vache folle
Techniques
Aquarelles
Encres
Mythes
Vénus
Saint georges
Séries
Restaurants
Rats
peinture

André Breton

Biographie André Breton




André Breton biographie
André Breton

L'écrivain et poète français, André Breton, fondateur et théoricien du surréalisme, naît à Tinchebray en Bretagne le 19 février 1896. Il décède à Paris le 28 septembre 1966.

En 1900, sa famille bourgeoise d'origine bretonne déménage pour Paris. Dès le lycée, André Breton se consacre à la poésie. À cette époque, il est surtout marqué par le symbolisme, qu'il préfère au naturalisme de Zola. En 1915, Breton entreprend des études de médecine, qui sont pour lui "pur alibi".

Au début de la guerre, tout en étant encore apolitique, il s'oppose déjà à l'esprit militariste de l'époque. Assistant dans un centre de neuropsychiatrie sur le front, il doit faire face aux souffrances et au désarroi des soldats. Il découvre les travaux de Freud et se prend d'un vif intérêt pour l'inconscient et pour les états intermédiaires entre rêve, imagination et réalité.

De retour à Paris, André Breton et ses amis poètes Aragon et Soupault se plongent dans l'univers fantastique et ténébreux des Chants de Maldoror d'Isidore Ducasse. En 1916, il fait la connaissance des poètes Guillaume Apollinaire et Jacques Vaché, dont les oeuvres l'enchantent. En 1919, après leur mort, il s'engage dans la revue Littérature. Il élabore avec Soupault l' "écriture automatique" et participe à des actions Dada à Paris.

André Breton épouse Simone Kahn en 1921. Ils travaillent tous les deux au Bureau de recherches surréalistes et vivent notamment de commerce d'art. C'est ainsi qu'André Breton découvre et soutient des artistes comme De Chirico, Max Ernst et Man Ray, pour n'en citer que quelques-uns.

En 1924, André Breton rédige le premier manifeste du surréalisme, posant ainsi les bases et définissant l'orientation du mouvement.

Désirant provoquer également des changements sociaux et politiques, André Breton se rapproche à partir de 1927 du Parti communiste français. Mais son horreur de tout dogmatisme le pousse à reprendre ses distances dès 1935.

En 1930, dans un deuxième manifeste du surréalisme, Breton affirme que le surréalisme a pour mission la révolution sociale et artistique.

Suivent des conférences, des expositions, le lancement de nouvelles publications (La révolution surréaliste, 1924, Le surréalisme au service de la révolution, 1930–1933, Minotaure, 1933– 1939).

Au début de la Seconde Guerre mondiale, André Breton se réfugie aux États-Unis comme de nombreux surréalistes, mais il regagne la France en 1946. Il poursuit son travail de journaliste et continue à défendre le surréalisme jusqu'à sa mort en 1966.



Vidéo André Breton





Collections Modernes - Andre Breton, Mur de... par centrepompidou




montres molles
peinture aquarelle
Galerie d'art contemporain
Peintures, sculptures et objets d'art